Michel Bastos : mis en examen pour avoir vendu sa maison à un trafiquant de drogue

Publié le 10 décembre 2019

Une somptueuse villa de 300 m2 avec piscine et salle de cinéma dans la banlieue d’Ecully. C’était la demeure de Michel Bastos, ancien joueur de l’OL jusqu’à ce qu’il la revende à… un trafiquant de drogue.

C’est en tout cas sur ces suspicions qu’il a été mis en examen vendredi pour « fraude fiscale » et « blanchiment de fraude fiscale. »

La vente, en partie réalisée en liquide, a été faite en février 2018. L’agent de l’ex-footballeur brésilien est aussi mis en cause.

L’affaire a été découverte alors que les policiers enquêtaient sur le trafiquant de drogue, actuellement propriétaire de la villa. Dans la maison des armes et de l’argent liquide ont été saisi et pas moins de 36 kg de cocaïne ont été retrouvé dans une planque de la rue Tronchet (Lyon 6e) en octobre 2018.


En cours de diffusion

Titre

Artiste