OL – Juve (1-0) : les tops et flops

Publié le 26 février 2020

L’Olympique Lyonnais a battu la Juventus Turin (1-0) grâce à un but de Lucas Tousart en 1/8ème de finale aller de la Ligue des Champions. Mes tops et flops :

Les tops :

-Le succès tactique du ‘’mister’’ Garcia. L’entraîneur de l’OL n’a rien d’un clown et la victoire à l’italienne de son équipe le prouve. C’est son premier grand coup d’éclat à la tête des Gones. Son dispositif a étouffé celui de la Juve, complètement inoffensive.

-Bruno Guimaraes. Il se démarque, demande le ballon, oriente le jeu, se déplace, sollicite de nouveau le cuir…Malgré une perte de balle dangereuse, sa première mi-temps a été un régal. Il apporte le liant qui manquait à l’OL.

-Lucas Tousart. Quelle belle revanche pour un garçon souvent injustement stigmatisé sur les réseaux sociaux. Déjà buteur à Barcelone la saison passée au même stade de la compétition, il a remis ça d’un but-réflexe après s’être remarquablement projeté dans la surface de réparation. Son histoire rappelle un peu celle de Jean II Makoun : souvent moqué par les supporters, le Camerounais avait marqué en 2010 l’unique but de la victoire de l’OL contre le Real Madrid (1-0) en 1/8ème de finale aller. Et Lyon s’était qualifié au retour (1-1) …

Les flops :

-Moussa Dembélé. On attendait qu’il prouve à Didier Deschamps qu’il avait le niveau international. Mais l’avant-centre a très peu pesé dans les débats. Certes, le contexte était difficile mais il n’a pas assez été précis dans les petits espaces.

-Volontairement ultra-défensif, l’OL a été incapable de mettre le nez à la fenêtre en seconde période. Les Lyonnais n’ont pas su se créer la moindre contre-attaque, à cause d’un ballon qui leur brûlait parfois beaucoup trop les pieds…

-Voir l’équipe lyonnaise aussi compacte, volontaire et solidaire renvoie inéluctablement à cette interrogation : mais pourquoi diable ne jouent-ils pas comme ça toute la saison ?

Julien Huët


En cours de diffusion

Titre

Artiste