Rhônexpress : David Kimefeld espère une baisse des tarifs

Publié le 14 décembre 2019

Après six mois de négociations, David Kimelfeld, le président de la Métropole de Lyon, a jugé insuffisantes les propositions de Vinci concernant le Rhônexpress.

La semaine dernière, il a évoqué le souhait de soumettre au vote la résiliation du contrat qui unit la Métropole à Vinci, concessionnaire du Rhônexpress.

En cause, notamment, les tarifs de la navette, régulièrement jugés exorbitants. Se rendre à l’aéroport Saint-Exupéry depuis Lyon avec le Rhônexpress coûte actuellement 28,30 euros aller-retour. Selon David Kimefeld, si cette résiliation est validée par le Sytral elle permettra une baisse « sensible » des tarifs courant 2020.

Le Président de la Métropole s’appuie également sur le dernier rapport de Chambre régionale des comptes qui juge que les conditions pour dénoncer le contrat de concession sont réunies.

La résiliation, soumise au vote en janvier, ne devrait pas occasionner d’interruption sur la ligne. 


En cours de diffusion

Titre

Artiste